Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Types de traitement

Selon le stade de votre cancer du poumon, le pronostic et vos préférences, votre équipe soignante pourrait vous prescrire un ou plusieurs des traitements présentés ci-après. Sachez que les effets secondaires énumérés ici ne constituent qu'une partie des effets secondaires qui peuvent survenir. Assurez-vous de demander à votre équipe soignante de vous parler des effets secondaires dont vous devez être au courant selon le traitement administré ou l'intervention subie.

CHIRURGIE

La tumeur et une partie des tissus sains qui l'entourent sont enlevés. Différentes interventions peuvent être réalisées selon la taille, le stade et l'ampleur de la propagation de la tumeur. Le chirurgien pourrait ne devoir retirer qu'une petite section du poumon, mais dans d'autres cas, son intervention pourrait aller jusqu'à la résection complète du poumon.

Effets secondaires :

Des saignements sont possibles et il pourrait y avoir un risque d'infection. Il faut s'attendre à ressentir un essoufflement, mais celui-ci peut diminuer au fil du temps. La consultation d'un inhalothérapeute pourrait être bénéfique. Votre médecin vous parlera des effets secondaires des médicaments qu'il vous a prescrits.

CHIMIOTHÉRAPIE

Ce traitement est composé d'un ou de plusieurs médicaments parmi la douzaine qui sont utilisés pour tuer les cellules cancéreuses du CPNPC et ainsi les empêcher de croître. Parfois, on l'administre avant la chirurgie afin de favoriser le rétrécissement de la tumeur. La chimiothérapie peut également être utilisée après la chirurgie pour tenter de tuer les cellules cancéreuses résiduelles. Elle s'administre par la bouche ou est injectée dans une veine pour atteindre la circulation sanguine. Elle est habituellement administrée à l'hôpital, dans une clinique ou au cabinet du médecin sur une base régulière et pendant une période déterminée. Votre équipe de traitement établira la durée appropriée de votre chimiothérapie.

Effets secondaires :

Parmi les effets secondaires, on compte la perte des cheveux, les nausées ou les vomissements, les réactions au point d'injection, l'essoufflement, la douleur thoracique ou abdominale, les troubles/effets toxiques touchant le foie, la baisse du nombre de cellules sanguines, la sensation de faiblesse, la fièvre, les infections, la fatigue et la diarrhée ou la constipation. Selon le ou les médicaments administrés, vous pourriez ressentir d'autres effets secondaires tels que la sensibilité à la chaleur ou au froid, ou une douleur au niveau des nerfs semblables à des sensations de brûlure ou de picotements touchant particulièrement les mains et les pieds. La majorité de ces effets secondaires disparaîtront à la fin du traitement, mais ils peuvent persister longtemps chez certaines personnes. Votre médecin vous parlera des effets secondaires du ou des médicaments qu'il vous a prescrits.

RADIOTHÉRAPIE

Ce traitement utilise des radiations semblables aux rayons X, sous une forme puissante et concentrée. La radiothérapie peut cibler la tumeur à partir de l'extérieur du corps ou encore être mise dans une aiguille (ou cathéter) pour être introduite dans le corps afin qu'elle s'attaque au cancer.

Effets secondaires :

Les effets secondaires disparaissent généralement après la fin du traitement. Ils peuvent varier en fonction de la région qui reçoit la radiothérapie et de son mode d'administration. Ils comprennent la perte de cheveux ou de poils dans la région où le traitement a été administré, la fatigue, les nausées ou les vomissements et des effets touchant la peau comme une légère éruption cutanée, des ampoules ou une peau qui pèle. Votre médecin vous parlera des effets secondaires du traitement qu'il vous a prescrit.


TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX CIBLÉS

Le choix des traitements ciblés s'effectue en fonction des résultats d'une biopsie des cellules cancéreuses. On appelle ce test établissement du profil moléculaire ou recherche de mutations. Pour en savoir plus sur la recherche de mutations, consultez la section « Quelles mutations recherche-t-on? ».

Les particularités de la biopsie tumorale donnent des renseignements au médecin sur le ciblage de mutations spécifiques ou de cellules anormales. Plusieurs types de traitements ciblés peuvent être utilisés. Ils bloquent l'activité de diverses protéines qui interviennent dans la croissance et la dissémination des cellules cancéreuses. L'inhibition de ces protéines précises pourrait freiner ou ralentir la croissance du cancer et, dans certains cas, favoriser le rapetissement de la tumeur.

Effets secondaires :

Les effets secondaires les plus fréquents des traitements ciblés comprennent les nausées, les vomissements, la diarrhée, les résultats anormaux aux analyses de la fonction du foie, l'essoufflement, la toux, les infections respiratoires, l'irritation de la bouche, les douleurs à l'estomac, les saignements de l'estomac ou de l'intestin, les modifications du poids et de l'appétit, les altérations de la vue, l'éruption cutanée, la sécheresse de la peau, les modifications des ongles, des problèmes de cicatrisation des plaies et de coagulation du sang, les troubles du rythme cardiaque et, dans certains cas, la toxicité et l'insuffisance hépatiques. Votre médecin vous parlera des effets secondaires des médicaments qu'il vous a prescrits.

SOINS PALLIATIFS

Le traitement palliatif aide à soulager la douleur et certains symptômes chez les personnes atteintes d'un cancer, que la maladie soit traitée ou non. Parfois, ces soins sont confondus avec les soins de fin de vie. Ces derniers sont un type de soins palliatifs prodigués aux personnes à qui il reste probablement 6 mois ou moins à vivre. Il n'est pas rare que les soins palliatifs soient administrés en appoint à d'autres traitements anticancéreux. Ils peuvent augmenter le confort durant les autres traitements que reçoivent les personnes et même les aider à terminer le cycle de traitement prescrit par leur médecin. Votre médecin vous parlera des effets secondaires des médicaments qu'il vous a prescrits.