Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Pauline

« Le cancer est dévastateur, mais c'est seulement une période dans la vie. On ressent toutes sortes d'émotions, ce qui est tout à fait normal. Il faut essayer de rester aussi positif que possible, et tout se passera mieux. »


Mon diagnostic

Avant d'apprendre que j'avais un cancer du poumon, j'étais active, j'avais une alimentation relativement saine et je marchais beaucoup. Puis, une blessure au travail a entraîné une douleur au dos. En examinant les radiographies, le médecin de garde a remarqué des nodules sur mes poumons. À un rendez-vous de suivi, j'ai passé une scintigraphie osseuse et des examens de TDM, et un spécialiste des poumons m'a annoncé que j'avais un cancer du poumon de stade 4 avec métastases osseuses.

Ma première réaction

Mon diagnostic de cancer a été l'événement le plus bouleversant et le plus dévastateur qui me soit jamais arrivé. Cela dit, je me considérais comme étant une personne forte. J'ai essayé d'épargner les membres de ma famille, en leur disant seulement ce qu'ils devaient savoir. J'ai fait de mon mieux pour ne pas être négative ni énervée, afin qu'ils ne s'inquiètent pas trop. Mais je leur ai aussi dit que je n'hésiterais pas à demander de l'aide quand j'en aurais besoin.

Ma famille

Mon mari et mes enfants sont très serviables. Ils sont ici pour moi chaque jour, me préparent des repas, nettoient la maison et font tout ce qu'ils peuvent. Et ma « famille » de l'église est là pour moi aussi, avec des mots et des prières qui m'insufflent littéralement de la vie. Je suis très chanceuse d'avoir autant de soutien.

Mes médecins

Mon oncologue est merveilleux. Il est honnête et ne prend pas de détours, ce que j'apprécie vraiment. Il me donne aussi de l'information sur les plus récents traitements contre le cancer du poumon. Mon oncologue et mon médecin généraliste sont également des amis, et on dirait que nous unissons nos efforts pour que je me rétablisse! Je souhaite seulement que chaque personne aux prises avec un cancer ait le même genre de soins.

Ma vie maintenant

Après mon diagnostic, la femme qui travaillait à plein temps est devenue une femme qui ne travaillait plus du tout. Mais comme j'adore être occupée et m'investir, je passe beaucoup de temps avec mes petits-enfants, ma famille et mes amis. J'ai toujours aimé être active, et ça n'a pas changé. Je fais encore beaucoup de jardinage et de marche, et j'ai toutes sortes de projets en cours.

Depuis que j'ai eu des convulsions, je ne prends plus le volant et je me fais conduire par quelqu'un de la famille. Comme mon amour des voyages n'a pas diminué, mon mari et moi voyageons quand nous le pouvons. Il semble également que mon estomac est devenu sensible, alors je mange aussi sainement que possible.

Mon conseil

Même si le pronostic n'était pas bon, je n'écoutais pas. Je me répétais constamment : « Tu vas t'en tirer ». Et je suis encore ici aujourd'hui! Évidemment, il y a des jours où le cheminement n'est pas facile parce que la route est cahoteuse. Ces jours-là, je ne m'en fais pas et j'attends que ça passe.