Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Vous vous apprêtez à quitter le site lvng.ca.

Vous avez cliqué sur un lien qui vous mènera à un site géré par une tierce partie et dont cette dernière est la seule responsable du contenu. Nous vous encourageons à lire la politique de confidentialité de tous les sites Web que vous visitez.

Cliquez sur « Annuler » pour retourner au site lvng.ca ou sur « OK » pour continuer.

Heing

« Soyez vous-même le défenseur de vos propres intérêts. Si vous ne le pouvez pas, choisissez quelqu'un qui peut l'être. Une personne qui vous donnera le type de soutien dont vous avez besoin et qui prendra les décisions clés. »

Cliquez ici pour écouter l'entrevue complète avec Heing

Mon diagnostic

Annoncer que j'avais un cancer du poumon a été l'une des choses les plus difficiles que j'ai eu à faire. J'étais si mal à l'aise que j'ai demandé à mon mari de le dire à ma famille. Pour mes amis, j'ai envoyé un courriel collectif les informant de l'énorme changement survenu dans ma vie. Tous m'ont apporté beaucoup de soutien, mais j'ai traversé des montagnes russes émotionnelles, comme vous vous en doutez sûrement.

Mon traitement

Une fois que je suis sortie de la première phase et du « brouillard du cancer », et que le médicament fonctionnait, j'ai arrêté de me concentrer autant sur ma maladie et j'ai recommencé à vivre ma vie. J'ai été agréablement surprise de constater qu'il y avait d'autres options à part la chimio. Le traitement ciblé m'a permis d'être active. Je me suis rendu compte que je pouvais encore faire une grande partie de ce que je voulais, y compris voyager.

Mon équipe

J'ai eu une relation intéressante, et fort appréciée, avec mon médecin. Nous avions en fait un dialogue sur mes options de traitement. On aurait dit que nous étions des collègues, plutôt qu'une paire classique médecin-patiente. Nous faisons chacun nos recherches, puis il exécute le plan. Nous formons une équipe du tonnerre!

Bien sûr, le fait d'avoir mon mari comme aidant principal et d'être entourée de ma famille et de tout un cercle d'amis continue de rendre ce cheminement beaucoup plus facile et de l'enrichir.

Mes adaptations

Le plus grand changement auquel j'ai dû m'habituer a été de ne pas travailler. Quitter mon emploi m'a toutefois permis de me concentrer sur l'amélioration de ma santé. En fait, c'est devenu mon nouvel emploi. Je travaillais avec différents spécialistes, comme des naturopathes, des nutritionnistes et des acupuncteurs. J'ai commencé à manger des aliments qui étaient meilleurs pour moi et à faire de l'exercice plus régulièrement. J'ai envoyé un message à mon corps : oublie le négativisme, laisse-toi aller et fais de ton mieux. Jusqu'à maintenant, ça fonctionne!

Mes opinions

Cette expérience m'a enseigné plusieurs choses. Si vous faites ce qui est bon pour vous, il est probable que vous ne le regretterez pas. Suivez votre intuition. Obtenez une deuxième opinion et si un certain type de traitement n'est pas efficace pour vous, arrêtez-le. Vous pourriez aussi avoir envie de cesser vos recherches sur le cancer, de lire tous les blogues, les différentes histoires, etc. À un moment donné, je crois qu'il faut juste lâcher prise et aller de l'avant dans sa vie. Par ailleurs, grâce aux progrès constants dans le traitement, le cancer du poumon n'est plus une condamnation à mort. Vous avez encore de belles années devant vous!